Outils du site


Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
aven-accueil-bretagne-les-echos-presse2015-21-mars-veterans-des-essais-nucleaires-une-indemnisation-reclamee [2015/03/24 04:57]
bernadette
aven-accueil-bretagne-les-echos-presse2015-21-mars-veterans-des-essais-nucleaires-une-indemnisation-reclamee [2019/05/07 05:41] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +<​html>​
 +<​head>​
 +<body style="​background-color:​ #​1590A5">​
 +</​body><​div style="​background:​ #​D8D8D8;"> ​
 +</​heard>​
 +</​html> ​
  
 +<​DROITE>​[[http://​www.aven.org/​aven-bretagne-les-echos|Retour Page Les Echos de Bretagne]]</​DROITE>​
 +
 +====== Articles de Presse de Bretagne 2015 ======
 +
 +===== Vétérans des essais nucléaires. Une indemnisation réclamée =====
 +
 +**Article Le télégramme Bretagne du 24 mars 2015**
 +
 +{{:​bretagne:​aven-bretagne-21-mars-2015-a-carheix-.png?​450 |}}
 +
 +L'​Association des vétérans des essais nucléaires s'est réunie, samedi, au Cinédix. Elle reste combative et mobilisée, malgré les difficultés rencontrées pour la reconnaissance du préjudice subi. L'​Aven29 (Association des vétérans des essais nucléaires) organisait, samedi matin, salle du Cinédix, une réunion d'​information à l'​intention des membres de l'Aven Bretagne. Cette association,​ affiliée à la Fédération nationale, s'​intéresse aux liens entre les essais nucléaires et la santé des personnes touchées par les radiations atomiques et leurs descendants. Délégué finistérien de l'​association,​ Michel Declèves a rappelé les objectifs visés, à savoir notamment l'​indemnisation des 150.000 civils et militaires exposés aux radiations lors des essais nucléaires effectués dans le Sahara et en Polynésie française. Si, dans le sud de l'​Algérie,​ seuls 17 essais ont été effectués entre 1960 et 1966, sur les sites de Mururoa et de Fangataufa, dans l'​océan Pacifique, 147 essais nucléaires atmosphériques et souterrains ont eu durant trente ans, entre 1966 et 1996. 60 vétérans présents « Si, venus des quatre départements bretons, nous ne sommes que 60 aujourd'​hui,​ a-t-il dit en préambule, c'est parce que les autres, souffrants, n'ont pas été en mesure d'​effectuer le déplacement ». Le ton était donné. La loi Morin de 2010, relative à la reconnaissance et à l'​indemnisation des victimes des essais nucléaires français, n'a guère fait avancer les dossiers. Sur les 840 demandes déposées auprès du Comité d'​indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), onze seulement avaient, dans un premier temps, donné lieu à une indemnisation,​ soit un taux de rejet de 98,7 %. Sur les 10 millions d'​euros par an prévus au budget du Civen (autorité indépendante),​ à peine un million est dépensé annuellement. Une nouvelle loi de programmation militaire Les adhérents de l'​Aven,​ par le biais du Civen (comité passé récemment dans le giron du ministère de la Santé) fondent de solides espoirs dans la nouvelle loi de programmation militaire (2014-2019). « Nous espérons que nos dossiers avanceront désormais .plus rapidement car à ce jour, seules 14 personnes ont été indemnisées », a conclu Michel Desclèves.
 +
 +© Le Télégramme - Plus d’information sur http://​www.letelegramme.fr/​finistere/​carhaix/​veterans-des-essais-nucleaires-une-indemnisation-reclamee-24-03-2015-10569498.php
 +
 +
 +
 +<​DROITE>​[[http://​www.aven.org/​aven-acceuil|Retour Page d'​accueil]]</​DROITE>​
 +
 +<​html><​br><​br></​html>​
aven-accueil-bretagne-les-echos-presse2015-21-mars-veterans-des-essais-nucleaires-une-indemnisation-reclamee.txt · Dernière modification: 2019/05/07 05:41 (modification externe)